Les patients placés au ballotage

Les meilleurs athlètes professionnels obtiennent de lucratifs contrats à long terme. Le ministre  Yves Bolduc, lui, a accumulé une petite fortune avec une multitude de contrats de courte durée.
Du temps qu'il a combiné ses tâches de député et de médecin, il a touché 215 000 $ en recrutant 1500 patients envers lesquels il n'était légalement commis que pour un an. Le médecin politicien essuie les reproches d'avoir abusé d'une politique trouée qu'il a instaurée durant son passage à la Santé.
À lire dans La Tribune de mardi.