Les opposants au dépotoir de WM devant les tribunaux

Le Groupe d'opposants au dépotoir de Drummondville (GODD) a déposé, jeudi, une requête devant la Cour civile afin de forcer la Ville de Drummondville à annuler le certificat d'autorisation délivré à Waste Management pour l'exploitation de son site d'enfouissement du secteur Saint-Nicéphore.
<p> Jean-Guy Forcier </p>
Le groupe mené par l'ancien maire de Saint-Nicéphore Jean-Guy Forcier prétend que la municipalité n'a pas respecté les conditions d'émission du certificat, plus précisément l'article 45 qui prévoyait qu'une telle autorisation devait être accompagnée d'un appui populaire.
Or, en mars 2013, tant la population de l'ancienne Saint-Nicéphore que les citoyens des autres secteurs de Drummondville se sont prononcés massivement contre le projet de Waste Management.
<p>Me Claude Proulx</p>
Le non a effectivement récolté un peu plus de 61 % des votes. Seulement 25 % des Drummondvillois s'étaient alors fait entendre.
Du côté de la Ville de Drummondville, Me Claude Proulx estime toujours que son administration a agi correctement et à l'intérieur des limites légales. Il entend en faire la démonstration devant la justice.