Les oeuvres des Impatients mises à l'encan

Du 29 janvier au 16 février prochains, les oeuvres de la trentaine d'Impatients de la région de Drummondville seront jumelées à celles d'artistes professionnels, dans le cadre de l'exposition Parle-moi d'amour. À cette occasion, un encan silencieux sera tenu au profit de l'organisme qui vient en aide aux personnes souffrant de problèmes de santé mentale.
Si l'événement en est à sa première présentation en sol drummondvillois, il a fait ses preuves depuis une bonne quinzaine d'années à Montréal. L'an dernier, la mise aux enchères de 300 tableaux avait permis d'amasser 60 000 $ pour la tenue d'ateliers et d'activités supplémentaires au profit des Impatients.
L'objectif pour l'exposition qui sera présentée à la galerie d'art de la Maison de la culture de Drummondville est toutefois plus modeste. On espère amasser 8000 $ pour les 50 tableaux offerts.
Texte complet dans La Tribune de mercredi.
Abonnement à la version électronique: