Les nominés sont...

La première vidéo «virale» dont je me souviens, c'est un singe qui se gratte les fesses de l'index et qui tombe du haut de sa branche une fois qu'il le porte à son nez. C'était vraiment comique. Ça circulait tout simplement par courriel. Il n'y avait pas de likes dans le temps, ni de calcul du nombre de visionnements, mais c'est clair que c'était partagé en TA! Autant par les enfants que leurs parents.
Dans la cour d'école, comme au travail, ça jasait: t'as vu le singe qui se sent le péteux et qui tombe de sa branche? HAAAAAAAAAHAHA!
C'était une très courte vidéo d'une dizaine de secondes et qui nécessitait une éternité à télécharger. Quand on l'avait on se gâtait. Le singe pouvait tomber plusieurs fois et c'était toujours aussi drôle.
«C'est trop stupide un singe!»
«Mets-en!»
Ce que je ne me rappelle pas avoir vu après, c'est des humains se mettre dans des positions encore plus inquiétantes pour faire pareil comme le pauvre primate.
«T'es pas game de grimper la clôture et de te sentir le tsour-de-bras!»
«Arrête, la semaine dernière j'étais à Paris. J'en ai profité pour me mettre à cheval sur une poutre de la tour Eiffel. Pendant que ma blonde filmait, je me suis mis la tête dans un sac dans lequel il y avait une bombe puante qui sentait les oeufs pourris et je ne suis pas tombé. Essaye de faire mieux que ça.»
Ces derniers jours, j'ai pourtant commencé à voir apparaître sur Facebook des vidéos de gens qui jouent à celui qui ingurgite la plus grande quantité d'alcool dans un laps de temps minimum après avoir nommé deux ou trois personnes qui devront faire la même chose, sinon pire.
D'abord, j'ai suspecté un truc marginal. Le propre d'un groupe d'individus reclus qui pensent encore que la lutte et Jerseyshore sont des shows qui ne sont pas arrangés avec le gars des vues et qui ont voulu imiter leurs héros saugrenus. Hulk Hogan, Undertaker et 1,2,3 Kid, je vous mets au défi de monter sur le ring et de boire deux foutues pintes de vodka à Wrestlemania!
Ensuite, j'ai réalisé qu'il s'agit d'un phénomène mondial qui a débuté en Australie: la «Necknomination».
Je l'ai pris personnel, parce que ça signifie que c'est une longue chaîne de personnes moins brillantes que les précédentes qui s'est rendue près de moi, faisant en sorte que je suis obligé de me demander s'il n'y a pas quelque part une bande de singes qui se moquent de nous, la race humaine, sur Monkeytube.
«T'as vu cet homme qui avale en dix secondes le mélange brunâtre d'oeufs, de jägermeister, de sour puss, de téquila, de lait et d'épices et qui bombe le torse après? HAAAAAHAHA!»
«C'est rien ça, regarde celui-là! HAAHAHA!»
Jusqu'à maintenant, le nouveau hobby a causé la mort de cinq personnes. Pourquoi? Pour rien. Pas même une rutilante ceinture de champion à maintenir sur son épaule.
Si jamais ça t'a passé par la tête d'y jouer, lecteur ou lectrice, j'aimerais seulement te demander : tu veux prouver quoi, mis à part le fait que t'es tellement influençable qu'on n'osera pas te demander si tu te lancerais en bas d'un pont à cause d'une vidéo qui te le commanderait, de peur que tu le fasses vraiment?
Je dois dire que ça m'a un peu découragé. Heureusement, j'ai retrouvé la vidéo du singe pour me consoler.
Ceux qui ne l'auraient jamais vue, on vous la partage ici.
Pour les autres, ça demeure quand même drôle; c'est tellement stupide un singe.
Véronique Grenier, Hani Ferland et Patrick Mahony, vous n'êtes pas game de la partager.