Sylvain Gaudreault

Les ministres Gaudreault et Hébert vantent le bilan du PQ à Coaticook

Le Parti québécois se targue d'être le parti des régions. Lundi, le député sortant dans Saint-François, Réjean Hébert, accueillait le ministre des Affaires municipales Sylvain Gaudreault à Coaticook afin de vanter son bilan des 18 derniers mois.
Sur la scène provinciale, le gouvernement Marois rappelle le renouvellement de la politique nationale de la ruralité, l'enveloppe de 340 millions de dollars pour les nouveaux pactes ruraux et aussi la signature de l'entente Québec-Municipalité qui offrira plus d'autonomie aux municipalités ainsi qu'une plus grande diversification de leurs sources de revenus.
Lorsque vient le moment d'énumérer les projets régionaux, le candidat et ministre délégué de la région estrienne n'hésite pas à nommer l'amélioration du réseau d'eau potable à Waterville et à Coaticook, la réfection du chemin Chamberland à Dixville, la construction du gymnase de la polyvalente La Frontalière, la réalisation de la patinoire extérieure à East Hereford et son soutien dans le projet d'agrandissement de l'école Louis-St-Laurent et de l'école-bibliothèque à Compton.
«Nous avons été à l'écoute et continuerons d'appuyer nos communautés!» a affirmé Réjean Hébert.
«Le Parti québécois est véritablement le parti des régions, lance Sylvain Gaudreault, ministre des Affaires municipales, des Régions et de l'Occupation du territoire. J'ai pu être témoin de l'engagement de mon collègue Réjean Hébert envers les municipalités de sa circonscription et du travail qu'il a investi. Il ne fait pas de doute qu'il a contribué à faire avancer de nombreux dossiers en région.»