Le séquestre PricewaterhouseCoopers souhaite obtenir la meilleure offre entre autres pour la Résidence Saint-François de Sherbrooke.

Les immeubles de Corriveau mis en vente

Les actifs immobiliers de l'homme d'affaires Gaétan Corriveau de Sherbrooke ont été mis en vente cette fin de semaine. Dans un appel d'offres publié dans certains quotidiens, dont La Tribune, sept lots appartenant à Gaétan Corriveau doivent être vendus d'ici le 30 avril 2014.
Le séquestre PricewaterhouseCoopers souhaite obtenir la meilleure offre pour la Maison Marquette, les résidences de la Cathédrale, la Résidence Saint-François, l'immeuble le monument national de la rue Marquette de même que des immeubles de la rue Laval à Sherbrooke et des rues Saint-Patrice et Smith à Magog.
«Nous ne sommes pas là pour exploiter ces immeubles indéfiniment. Nous avons reçu le mandat d'enclencher le processus d'appel d'offres», soutient Philippe Jordan de PricewaterhouseCoopers.
C'est la Banque de Montréal qui avait enclenché ce processus de mise sous séquestre des immeubles de Gaétan Corriveau en novembre 2013 pour une créance de plus de 13 millions $. Depuis ce temps, de nombreux frais se sont ajoutés faisant croître encore plus cette dette de l'homme d'affaires.