Les Estriens seront contactés pour une enquête sur leur santé

Des milliers d'Estriens seront contactés dans le cadre d'une étude sur la santé des adultes de la région. La Direction de santé publique (DSP) de l'Estrie a annoncé mercredi que l'Enquête de santé populationnelle estrienne (ESPE 2014) vise 8700 répondants de 18 ans ou plus.
Ceux-ci seront contactés de façon aléatoire par téléphone d'ici septembre.
«La participation à cette recherche est confidentielle, sans risque et servira à améliorer l'état des connaissances sur une dizaine de thématiques tout en alimentant des décideurs et intervenants en santé publique à prendre de meilleures décisions», dit-on dans un communiqué de presse.
«Grâce à la collaboration de 33 chercheurs de la région, il sera possible de décrire l'ampleur des phénomènes liés à la santé publique à l'échelle régionale et des MRC ainsi que pour la ville de Sherbrooke et ses arrondissements. »
On voudra explorer une douzaine de thèmes comme les barrières à l'activité physique, la perception de son quartier, son voisinage, la consultation de professionnels de la santé, l'exposition aux rayons ultraviolets (UV), l'immunisation (en général et pour l'influenza), énumère-ton.
La DSP invite la population à participer à cette enquête de santé afin que les conclusions tirées soient le plus valides possible. Les premiers résultats seront disponibles dès l'automne 2014.