Les enseignants se font voir à Sherbrooke

À quelques jours seulement de l'échéance de leur convention collective, qui prend fin le 31 mars, des centaines d'enseignants de l'Estrie se sont réunis vendredi en fin d'après-midi au coin des rues King et Jacques-Cartier pour rappeler cette date butoir au gouvernement et à la population.
«Il est temps que tous comprennent que des conditions de travail gagnantes pour les enseignantes et les enseignants, c'est aussi des conditions gagnantes pour les élèves et pour l'économie du Québec», on fait valoir les organisateurs.
Le Syndicat de l'enseignement de l'Estrie, qui a organisé cette activité de visibilité, représente quelque 3500 enseignantes et enseignants des Commissions scolaires de la Région-de-Sherbrooke, des Hauts-Cantons et des Sommets. Il est présent à tous les secteurs d'enseignement, tant au préscolaire, au primaire et au secondaire qu'à la formation professionnelle et à l'éducation des adultes. Il est affilié à la Fédération des syndicats de l'enseignement (FSE-CSQ) et à la Centrale des syndicats du Québec.