Les élèves de l'école St-Luc transférés avec succès

Malgré le froid mordant d'un mercredi matinal, le personnel de l'école Saint-Luc s'était réuni sur le débarcadère des autobus afin d'accueillir leurs 144 élèves, accompagné de Yéti, la mascotte de La Frontalière, ainsi que des membres de la direction.
« Les enfants ont eu droit à tout un accueil », lance avec bonne humeur la directrice par intérim, Chantal Bélanger, laquelle était visiblement très satisfaite du déroulement d'une journée sans anicroche ni imprévue. « Tout s'est passé tel que nous l'avions prévu, que ce soit pour le bruit, les déplacements ou le contact avec les grands qui se limite d'ailleurs à moins d'une demi-heure sur l'heure du midi à la cafétéria. Nous étions bien préparés et la visite de mardi soir réservée aux parents et aux enfants a très certainement contribué à rassurer les uns et les autres », souligne Mme Bélanger.
En guise d'initiation à leur nouvelle école, les élèves ont eu droit à une visite étendue des lieux avant le début des classes, puis la vie a repris son cours, comme si de rien n'était, incluant la récréation à l'extérieur.
« Selon les enfants, il fait moins froid ici qu'à Barnston. Il faut dire qu'à Barnston, l'école est située sur le haut d'une côte et qu'on ressent vraiment le froid quand il vente», remarque Mme Bélanger.