Les consommateurs canadiens sont un peu moins confiants en ce début de 2016

Plus des deux tiers des Canadiens restent confiants vis-à-vis de leurs finances pour 2016, mais leur pourcentage a diminué par rapport à l'an dernier, révèle un nouveau sondage réalisé par une des grandes banques du pays.
Selon l'enquête menée par la Banque CIBC (TSX:CM), 69 pour cent des Canadiens se disent confiants par rapport à leur situation financière actuelle, une proportion en baisse de cinq points de pourcentage par rapport à l'an dernier. Ce recul témoigne de baisses en Alberta, en Ontario et au Québec.
En fait, l'Alberta - la province la plus touchée par la crise du pétrole - est maintenant la région la moins optimiste du pays. Seulement 62 pour cent des Albertains se disent confiants par rapport à leurs finances personnelles, un score en baisse de 21 points de pourcentage comparativement à l'an dernier.
Le moral des consommateurs était aussi moins bon en Ontario, où 68 pour cent des habitants se montrent confiants vis-à-vis de leurs finances personnelles, comparativement à 73 pour cent l'an dernier. La proportion de Québécois confiants par rapport à leurs finances est passée de 78 pour cent au début 2015 à 71 pour cent cette année. En Colombie-Britannique, cette proportion a reculé d'un point de pourcentage à 71 pour cent.
La confiance des consommateurs de la région composée des provinces du Manitoba et de la Saskatchewan a grimpé de sept points de pourcentage par rapport à l'an dernier pour atteindre 78 pour cent, tandis que celle des Canadiens des provinces atlantiques a pris deux points à 67 pour cent.
L'enquête a été menée les 7 et 8 décembre auprès de 1508 Canadiens inscrits au Forum Angus Reid. L'Association de la recherche et de l'intelligence marketing juge qu'il est impossible d'attribuer une marge d'erreur à un sondage réalisé en ligne puisque la méthode d'échantillonnage est non probabiliste.
Les Canadiens de 55 ans et plus restent les plus optimistes quant à leurs finances personnelles, mais leur groupe d'âge est aussi celui qui a affiché le déclin le plus important dans l'enquête de cette année. Quelque 74 pour cent d'entre eux se disent optimistes, comparativement à 82 pour cent l'an dernier.
En comparaison, le niveau de confiance des Canadiens de 18 à 34 ans a reculé à 69 pour cent, contre 70 pour cent un an plus tôt, tandis que celui des 35 à 54 ans a retraité à 65 pour cent, comparativement à 70 pour cent l'an dernier.
«Alors qu'un grand nombre de Canadiens demeurent confiants par rapport à leur situation financière, certains se sentent moins optimistes qu'à la même période l'an dernier», a observé la vice-présidente à la direction de la Banque CIBC, Christina Kramer, dans un communiqué.