Les citoyens de Weedon expriment leur colère

Comme prévu, des citoyens de Weedon opposés au projet « Tout sous un même toit » ont pris la rue pour crier leur colère.
Entre 150 et 200 personnes avaient répondu à l'invitation des organisateurs, mercredi matin. Après des discours, ils ont marché sur la route 112, pancartes à la main, en bloquant une des deux voies.
Un point de presse était ensuite prévu. La marche s'est déroulée dans le calme et a eu un effet limité sur la circulation dans le secteur.
La manifestation s'est terminée au centre communautaire de l'endroit, où un point de presse était prévu.
Le groupe de contestataires ont dit souhaiter que leur manifestation fera assez de bruit pour être entendu à travers le Québec.
Même si cette marche survient pendant la campagne électorale provinciale, les organisateurs ne veulent pas prendre position en faveur d'un parti politique.
Rappelons que le mouvement dit avoir pris la décision de tenir un geste d'éclat après avoir épuisé toutes leurs munitions auprès du Centre de santé et de services sociaux (CSSS) du Haut-Saint-François pour empêcher la réalisation du projet de regroupement du CLSC et du CHSLD de Weedon.
On craint la fermeture de lits de soins de longue durée.
Un suivi spécifique
Dans un communiqué, la direction et le conseil d'administration du CSSS du Haut-Saint-François se disent au fait des inquiétudes de certains citoyens de Weedon en ce qui a trait au projet de réorganisation des services aux personnes âgées.  La qualité des services a été considérée lors de la prise de la décision en décembre dernier et fera l'objet d'un suivi spécifique par les responsables de la mise en oeuvre du projet, a-t-on affirmé.Près de 6 millions $ seront investis dans la communauté de Weedon pour rendre les
espaces du CLSC et du CHSLD conformes, ajoute-t-on.
-  Avec Christine Bureau