Les agricultrices de la MRC des Sources passent à l'action

Neuf agricultrices de la MRC des Sources passent à l'action pour améliorer certaines réalités de leur vie quotidienne.
Dans cet élan, les agricultrices de la MRC des Sources ont mis en place un service de garde adapté aux horaires du monde agricole afin de mieux concilier le travail et la vie familiale.
Elles soulignent également que les entreprises agricoles sont couramment nommées par le nom des agriculteurs-propriétaires plutôt que par celui des agricultrices-propriétaires. Elles invitent les gens à identifier les fermes de la région par le nom de la femme et de l'homme propriétaires de l'entreprise agricole.
« Ces actions réalisées méritent d'être soulignées et nous rappellent le rôle crucial que jouent ces femmes dans l'économie locale. Elles contribuent, à bien des égards et de diverses façons, à la vitalité et au développement de notre territoire », indique Dominic Poulin, conseiller aux entreprises et au développement agroforestier du CLD des Sources.
Une autre rencontre est prévue cet automne avec les agricultrices de la MRC des Sources.
Ces rencontres sont une initiative du Centre d'intégration au marché de l'emploi (CIME), financé par Condition féminine Canada et en collaboration avec les différents partenaires socioéconomiques du milieu. Le projet « Femmes et Collectivités rurales » vise à améliorer la situation économique des femmes de la MRC des Sources, du Haut-Saint-François et du Granit.