L'École de langue de l'Estrie ferme ses portes

L'entreprise L'École de langue de l'Estrie a fermé ses portes. Près de 300 professeurs et des milliers d'élèves se retrouvent sans cours.
La maison d'enseignement, qui a des bureaux à Sherbrooke, Montréal et dans la région d'Ottawa, a vu le jour il y a 30 ans.
Selon le journal Le Droit d'Ottawa, les professeurs n'avaient pas reçu leur salaire des deux derniers mois  en raison de la fermeture subite de l'une des plus importantes écoles de langue de la capitale fédérale.
Fondée il y a 30 ans par Louise Charest, qui détient toujours l'entreprise, l'École compte deux campus et plus d'une centaine de classes à Ottawa-Gatineau.