Les travaux avaient débuté en 2011.

Le nouveau système de chauffage de Bishop's a fait ses preuves

L'implantation d'un nouveau système d'énergie géothermique enchante la direction de l'Université Bishop's qui se félicite des économies réalisées.
Après une année complète de rodage, on a diminué de près de 500 000 $ les coûts d'énergie des bâtiments et réduit de 66 pour cent les émissions de gaz à effet de serre, sans compter le million de litres d'eau potable économisés pour ce système.
Le projet, réalisé au coût de 8 millions $, visait à remplacer l'ancien système de chauffage à la vapeur par une installation écoénergétique utilisant de l'énergie de source naturelle. Les travaux avaient débuté en 2011.
Le nouveau système comprend 12 salles mécaniques réparties sur le campus de l'arrondissement de Lennoxville et de 25 fournaises à l'eau chaude alimentées au gaz naturel. Elles permettent de récupérer l'énergie.
Le ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche, de la Science et de la Technologie avait accordé une subvention de 1 M$ pour la réalisation de ce projet, a-t-on annoncé lundi avant-midi.
Le ministre Réjean Hébert a souligné qu'un tel projet est une fierté pour la région de Sherbrooke. Par les mesures mises en place, l'Université Bishop's montre l'exemple en réduisant grandement son impact environnemental.