Le nombre de victimes d'un vendeur itinérant de poissons s'allonge

Le nombre de victimes du vendeur de poissons itinérant de Saint-Georges-de-Windsor continue de s'allonger.
Déjà accusé pour huit événements pour avoir vraisemblablement utilisé des moyens illégaux pour soutirer de l'argent à des personnes à qui il vendait du poisson congelé, trois autres chefs d'accusation ont été portés hier contre Charles Lirette.
Une autre plainte pourrait s'ajouter aux accusations déjà portées devant le tribunal. Cette fois ce sont deux femmes et un homme de Sherbrooke qui auraient été floués pour des montants de 200 $, 335 $ et 1000 $.
Les gestes reprochés se seraient déroulés entre décembre 2011 et février 2012. Charles Lirette, de Saint-Georges-de-Windsor, est détenu depuis la semaine dernière. Son dossier reviendra devant le tribunal vendredi matin pour son enquête sur remise en liberté.
Texte complet dans La Tribune de vendredi.