Le niqab et les Roumains

Jason Kenney a fait campagne à Sherbrooke. Il est le ministre conservateur ayant voulu, en 2011, empêcher le port du niqab lors de la cérémonie d'assermentation des nouveaux Canadiens. Sa directive ministérielle n'a pas passé le test des tribunaux. La défense « du principe au coeur de notre identité partagée» a-t-elle manqué de conviction ?
Le ministre Kenney est aussi celui qui était venu à Stanstead à l'automne 2012 pour barrer la route aux Roumains qui entraient illégalement au pays par les villes frontalières, puis demandaient le statut de réfugié. En cela, il a obtenu de bien meilleurs résultats.
À lire dans La Tribune de mercredi.