Le mont Ham devient un parc régional

Le mont Ham obtient le statut de parc régional devenant, par le fait même, le premier dans la région touristique des Cantons-de-l'Est. Depuis lundi, la MRC des Sources est maître d'oeuvre et responsable du territoire du parc régional, qui comprend la montagne, le lac à la Truite et la forêt de Ham. Elle prévoit aménager et développer le site en cinq phases pour des investissements totalisant 1 367 250$, dont 400 000$ en 2014 pour agrandir le chalet d'accueil et améliorer ses sentiers de randonnée.
La montagne est depuis longtemps reconnue comme étant une icône identitaire de cette MRC. En obtenant le statut de parc régional, le conseil des élus sera au coeur des négociations afin que les diverses activités économiques et récréotouristiques s'harmonisent avec les orientations de développement durable de la région. De plus, la MRC des Sources sera davantage en mesure de protéger et de valoriser ce produit d'appel touristique sur son territoire. «Nous sommes heureux de l'aboutissement des nombreux efforts pour faire approuver notre plan d'aménagement par les ministères concernés. Mais, l'obtention du statut, c'est le début de l'aventure pour réaliser notre projet de parc régional», a mentionné son préfet, Hugues Grimard.
Du point de vue récréotouristique, le mont Ham est déjà un produit d'appel touristique d'une grande valeur qui offre une vitrine de choix pour faire la promotion de ce milieu. «L'apport de ce joyau dans l'offre touristique d'activités de plein air est indéniable pour la région des Cantons-de-l'Est. Nous sommes très fiers de soutenir la MRC des Sources dans la promotion du changement de statut de ce site qui est unique dans le sud du Québec et qui permettra à la population locale et à nos visiteurs d'avoir un accès public de très belle qualité, à la frontière des Cantons-de-l'Est et du Centre-du-Québec», a affirmé pour sa part M. Alain Larouche, directeur général de Tourisme Cantons-de-l'Est.
Avec l'obtention du statut, la MRC des Sources détient dorénavant tous les atouts nécessaires pour créer et développer le parc régional du mont Ham sur des assises solides générant des achalandages augmentés attendu d'un produit d'appel touristique quatre-saisons. Les impacts économiques de la création du Parc régional seront d'autant majeurs que l'attrait générera plus d'achalandage, plus de visiteurs et touristes injectant plus de dépenses dans l'économie régionale.
Heureuse de cette nouvelle, Karine Vallières, députée sortante dans Richmond, souhaite que ce parc soit accessible à la population par la route 257 et créateur de développement économique pour le milieu. «Cette accessibilité passe par une infrastructure routière de qualité et asphaltée, la 257 reliant Saint-Adrien et Ham-Sud. C'est de cette façon que l'on pourra optimiser la création de richesse autour de ce produit d'appel. J'en fais une priorité», a-t-elle assuré.
La MRC des Sources a déclaré son intention de créer un parc régional en 2007, un processus long et exigeant qui finalement va se concrétiser. C'est un projet global et structurant qui fait l'unanimité auprès des maires des sept municipalités de la MRC des Sources. Avec l'obtention du statut par la signature de l'entente à portée générale, la MRC engage les démarches de financement avec les différents bailleurs de fonds potentiels qui seront sollicités pour contribuer au financement des investissements.