S'il n'en tient qu'au Club Dalbix, les cyclistes qui emprunteront les pistes de vélo de montagne du mont Bellevue pourront mieux s'orienter à partir de ce printemps.

Le mont Bellevue mieux balisé?

Pas toujours évident de s'orienter sur le mont Bellevue, surtout lorsque l'on emprunte les pistes de vélo de montagne. Cette situation tire à sa fin puisque le Club Dalbix a décidé de prendre le taureau par les cornes et de signaliser l'ensemble des pistes de la montagne dès ce printemps.
« Actuellement, il y a quelques pancartes qui nous indiquent où ne pas aller, mais aucune qui nous indique le chemin à suivre. Ça occasionne certains conflits entre les différents utilisateurs de la montagne, notamment entre les marcheurs et les cyclistes », déplore le président du Club de vélo de montagne Dalbix, Luc Dugal.
Le club qui organise des courses sur le mont Bellevue depuis plus de 10 ans a récemment contacté l'Arrondissement du Mont-Bellevue afin de proposer un projet signalétique entièrement financé par l'externe. Plusieurs boutiques d'équipements sportifs de la région ainsi que le Conseil sport loisir de l'Estrie ont en effet accepté de commanditer l'achat et la conception de panneaux de signalisation. Le mont Bellevue compte actuellement 12 kilomètres de sentiers qui ne sont toutefois pas balisés, même ceux qui ont servi durant les Jeux du Canada l'été dernier.
« Notre objectif est de permettre aux gens de s'orienter dans les pistes et aussi de connaître leur niveau de difficulté avant de s'y engager », souligne Luc Dugal.
Pas si vite, dit l'Arrondissement
À l'Arrondissement du Mont-Bellevue, on planche aussi sur un projet signalétique pour l'ensemble de la montagne. On souhaite donc que le projet du Club Dalbix s'harmonise visuellement avec l'ensemble des panneaux qui seront installés prochainement, grâce à un budget d'environ 50 000 $, informe le directeur Yves Dodier.
« Le projet du club est excellent, mais pour qu'il soit accepté, il va devoir passer par quelques étapes, soutient-il, en freinant quelque peu les ardeurs de Luc Dugal. Nous devons tout d'abord obtenir une proposition de localisation de leurs affiches parce qu'on ne souhaite pas qu'une multitude inappropriée de panneaux et de poteaux soit installée dans la montagne. Évidemment, cette signalisation devra s'harmoniser avec la nôtre.
« Nous devrons ensuite obtenir l'autorisation des élus avant de procéder », ajoute-t-il.
L'objectif de l'Arrondissement est de signaliser l'ensemble de la montagne en 2014. Aucune date n'a cependant été avancée jusqu'à maintenant.Entretien des pistes
S'ils n'ont pas demandé l'appui financier de la Ville de Sherbrooke pour leur projet de signalisation, Luc Dugal et le Club Dalbix aimeraient toutefois obtenir son aide pour l'entretien de pistes.
« En prenant nous-mêmes les devants pour signaliser, nous souhaitons démontrer notre engagement envers la population et la montagne. D'un autre côté, nous aimerions que la Ville fasse son bout de chemin au niveau de l'entretien, demande le président du club. Pour avoir des pistes de qualité, l'entretien doit être fait par des spécialistes, ce qui occasionne des coûts. »
À la Ville, on assure que l'entretien du réseau cyclable de la montagne fait partie des plans, mais aucun engagement officiel n'a encore été pris.
Bazar
Le club de vélo de montagne organise par ailleurs une journée portes ouvertes le dimanche 16 mars, de 9 h à 15 h 30, chez NV Cloutier. « Il y aura un bazar d'organisé où il sera possible d'acheter des vélos et des accessoires. On prend aussi les inscriptions pour le Club », mentionne le président de Dalbix.