Le maire entreprenant

Bernard Sévigny veut un aéroport  fonctionnel, il rêve de mettre la main sur une collection de voitures antiques pour ouvrir un autre musée au centre-ville et le voilà à étudier une possible acquisition du train touristique. À travers tout cela, monsieur le maire, gardez un oeil sur  les nids-de-poule!
M. Sévigny a invité cette semaine les gens d'affaires à transformer Sherbrooke en «terre d'accueil entrepreneuriale», une stratégie de développement qu'il veut mettre de l'avant au lendemain d'un forum économique annoncé pour l'automne prochain. Pourquoi ne pas faire de l'Orford Express une thématique pré-sommet ?
À lire dans La Tribune de samedi.