Le coude-à-coude budgétaire

Le projet de budget de l'administration Sévigny passe en fin de semaine le test du lac-à-l'épaule. Des conseillers indépendants annoncent à l'avance qu'ils ne se rallieront qu'à une hausse de taxes se situant dans la fourchette de l'inflation.
Le maire serait mal venu de nous servir encore cette année la marotte que « c'est la faute de Québec ». Ou alors, il devra démontrer que les libéraux ne lui ont été d'aucune utilité pour obtenir un allègement de 2,2 M $ avec l'étalement sur cinq ans (au lieu de trois) de la nouvelle grille tarifaire d'Hydro-Québec qui grugera les profits d'Hydro-Sherbrooke.
À lire dans La Tribune de samedi.