Le comité du Boisé Fabi peut crier victoire

Achetés au montant de 1,45 million de dollars par la Ville de Sherbrooke, les 13,61 hectares (136 100 mètres carrés) de terrain du boisé Fabi appartenant jusqu'à tout récemment au promotteur Jacques Vallée serviront d'espace vert en milieu urbain. Comparativement au projet présenté en 2011, ce nombre d'hectares est deux fois plus grand que l'espace vert réservé lors du premier projet refusé en 2011. Le comité du Boisé Fabi peut donc crier victoire.
Environ 3,6 hectares serviront de parcs alors que 4 hectares de milieu naturel humide seront conservés. Près de six hectares devront également être protégés.
Un nouveau développement résidentiel entourera ce terrain qui se trouve tout près du boulevard Bertand-Fabi.
Avant de concrétiser la transaction, trois conditions devront être respectées.
Un certificat d'autorisation du ministère de l'Environnement devra d'abord être obtenu.
Le règlement de zonage devra aussi être modifié pour permettre l'usage résidentiel sur les autres parties de la propriété du promoteur-propriétaire.
Finalement, un règlement d'emprunt sera effectué en ce qui concerne le montant de la transaction.
«Il s'agit d'un compromis acceptable et raisonnable compte tenu que c'était un terrain privé. Notre comité reconnaît les efforts de la Ville de Sherbrooke dans ce dossier et nous donnons notre appui au projet», a expliqué Lucie Desgagné, membre du comité du boisé Fabi.
Texte complet dans La Tribune de jeudi.
Abonnement à la version électronique: