Le CMDS sur le neutre?

Ironiquement, plus rien ne bouge depuis des mois au Centre de mobilité durable de Sherbrooke. Le président actuel du CMDS et de la Société de transport de Sherbrooke (STS), Bruno Vachon, admet qu'aucune rencontre n'a été initiée depuis les élections municipales, il y a près de cinq mois, et qu'il n'est «pas encore au courant».
Le site internet du CMDS affiche d'ailleurs toujours le nom de Marc Denault comme président du CMDS et de la STS, même s'il a été remplacé dans ces rôles le 2 décembre dernier.
La directrice générale de la Société de transport de Sherbrooke, Huguette Dallaire, n'a pas voulu commenter l'information, nous enjoignant seulement de prendre contact avec M. Vachon...
L'ancien président du CMDS, Marc Denault, a bien voulu confirmer, sans être en mesure de préciser la date, que la dernière rencontre sous son égide a eu lieu à l'automne 2013, peu avant les élections. Ce dernier a mentionné que les rencontres des différents partenaires du CMDS se tenaient aux 60 jours lorsqu'il le pilotait.
Questionné à savoir ce qui pouvait bien expliquer qu'un comité portant des valeurs prioritaires, pour reprendre les mots des intervenants de la Ville, soit au point mort depuis tout ce temps, le conseiller s'est porté à la défense de Mme Dallaire, mentionnant avoir été informé que trois personnes auraient récemment quitté la STS.
«Quand il y a autant de départs dans une petite équipe, ça ajoute de la pression sur ceux qui restent et il y a forcément des dossiers qui sont mis de côté», a-t-il résumé.
Long processus
Créé en 2010 de l'initiative de la Ville de Sherbrooke et de la Société de transport de Sherbrooke (STS), le Centre de mobilité durable de Sherbrooke (CMDS) a pour mandat de favoriser un transfert modal de l'automobile vers d'autres alternatives de transport comme le vélo, la marche, l'autobus ou le covoiturage.
En février 2012, après deux ans de travail, de tenues de différents forums et de consultations publiques, le CMDS a déposé le Plan de mobilité durable 2012-2021, qui contient un total de 33 actions à mettre en oeuvre selon sept thématiques, soit l'organisation du territoire et du développement urbain, la voirie et circulation automobile, les stationnements, le covoiturage et autopartage, le transport actif, le transport en commun et intermodalité et l'accessibilité pour les personnes à mobilité réduite.
En plus de la STS et de la Ville de Sherbrooke qui sont les principaux gestionnaires responsables de la mise en oeuvre du Plan, le CMDS regroupe près de 40 partenaires, dont la Commission scolaire de la Région-de-Sherbrooke, l'Université de Sherbrooke, le Cégep de Sherbrooke, le CHUS et la Conférence régionale des élus de l'Estrie.
Après le conseiller municipal Marc Denault, le conseiller Bruno Vachon a été nommé à la présidence du CMDS et de la STS le 2 décembre 2013.