La vue de l'Aiguille rouge, à plus de 3000 mètres d'altitude.

Le Club Med en montagne

Le Club Med, pour un non-initié, évoque la plage et les températures suffocantes. Pourtant, on compte 20 villages du Club Med dans les Alpes, où les principales activités se déroulent en hiver.
La Tribune, Jonathan CusteauLe Club Med de Peisey-Vallandry a des allures d'immense chalet de ski.
À Peisey-Vallandry, par exemple, au coeur du domaine skiable de Paradiski, le Club Med se donne
des airs d'énorme chalet de ski. Son revêtement extérieur de bois, ses grands espaces intérieurs et ses grandes fenêtres laissant filtrer la lumière en même temps que les éblouissantes images de montagnes, lui confèrent une atmosphère intime et chaleureuse.
Avec un peu de chance, la chambre pourrait elle aussi faire face aux montagnes, une bénédiction qui pourrait donner envie de se lover sur le balcon plutôt que de profiter des activités extérieures.
Pour un séjour d'une semaine, à partir de 2831 $, tout, tout, tout est inclus, ou presque. Les amateurs de ski auront droit, en plus de la chambre à coucher, à un laissez-passer donnant accès aux pentes, aux cours de ski pour cinq jours, et un accès au buffet gourmet offrant des spécialités tous les soirs. Il ne faut pas oublier le bar ouvert. Des activités sont aussi offertes aux non-skieurs, qui auront entre autres accès, eux aussi, à la piscine, intérieure ou extérieure, selon les goûts, au sauna et au hammam, de même qu'au gymnase. Des sports en montagne, comme la raquette et le ski nordique, sont aussi possibles.
Des massages sont aussi offerts à partir de 100 euros.
Les repas, sous forme de buffet, changent tous les jours, avec des thèmes comme la nourriture méditerranéenne, les spécialités savoyardes ou les mets italiens. On y sert 25 kilos de pain par jour et entre 12 et 15 kilos de fromage quotidiennement. C'est qu'il faut essayer au moins une fois le beaufort ou la tartiflette.
Bien sûr, on voudra se goinfrer dans le bar à tartes, beaucoup trop délicieusement disposé, ou goûter les glaces d'un maître glacier d'Annecy, offerts en courant de semaine. D'ailleurs, environ 30 % des produits servis à la clientèle proviennent de la région Rhône-Alpes. Des produits sans lactose et sans gluten peuvent être dégustés, mais il n'est pas possible de garantir qu'il n'y aura pas de contamination croisée.
Pour les gourmands, le restaurant Pierra Manta, un restaurant de spécialité de plats montagnards, est situé dans le Club Med. On y mange notamment de la raclette. Une réservation est nécessaire.
Pour faire descendre le tout, des spectacles sont offerts tous les soirs, de même que des animations pour bouger. Un bar est aussi ouvert.
Peisey-Vallandry, avec ses 284 chambres, est l'un des cinq Clubs Med de montagne à être ouvert pendant les quatre saisons.
À partir de 2017, le Club Med souhaite ouvrir un village de ski par année. L'an prochain, il s'établira par exemple à Samoëns avec 420 chambres.
À noter que les enfants âgés entre 4 et 11 ans ont droit à un tarif spécial.
Notre journaliste était l'invité du Club Med de Peisey-Vallandry, d'Air Canada et de Tourisme Auvergne-Rhône-Alpes.