Le CHUS inaugure sa nouvelle unité d'oncologie pédiatrique

Après un an de travaux et des investissements de trois millions $, on a pu procéder mercredi à l'inauguration de la nouvelle unité d'oncologie pédiatrique Charles-Bruneau du Centre hospitalier universitaire de Sherbrooke (CHUS).
Cette nouvelle unité modernisée et agrandie compte maintenant 400 mètres carrés de superficie au 7e étage (aile 4) de l'hôpital du CHUS de Fleurimont.
L'unité favorisera l'accessibilité au service d'oncopédiatrie des régions de l'Estrie, du Centre-du-Québec et d'une partie de la Montérégie, a-t-on annoncé en conférence de presse.
La nouvelle aire pédiatrique permettra aux jeunes patients suivis au CHUS de recevoir l'ensemble de leurs soins « chez eux », en Estrie, plutôt que de se voir transférer à Montréal.
En améliorant la fonctionnalité du secteur, le réaménagement facilite également le travail du personnel soignant et permet de répondre plus adéquatement à un éventuel accroissement de la clientèle.
Êve Fortier, une adolescente de 14 ans qui combat actuellement le cancer, a été l'une des vedettes de la conférence de presse qui s'est déroulée en présence du chef d'antenne de TVA, Pierre Bruno.
La jeune Sherbrookoise, chez qui on a diagnostiqué la maladie l'été dernier, se disait heureuse de pouvoir bénéficier des nouveaux équipements présentés.
La Fondation Centre de cancérologie Charles-Bruneau a offert un million $ pour ce projet. Il s'agit d'un don historique puisque c'était la première fois, depuis sa création, que l'organisme finançait un projet d'oncologie pédiatrique à l'extérieur du Centre de cancérologie Charles-Bruneau du CHU Sainte-Justine, établi à Montréal.
Ce don a été suivi d'une offre de 2 millions $ cumulés par la Fondation du CHUS et le Centre hospitalier.
- Avec François Gougeon