Le Centre Marcel-Dionne sera modernisé

Les gens qui souhaitaient que l'on fasse tomber le vétuste Centre Marcel-Dionne afin de le remplacer par une infrastructure plus moderne devront prendre leur mal en patience. Le maire de Drummondville, Alexandre Cusson, a annoncé une cure de rajeunissement au domicile des Voltigeurs, ainsi que la construction d'un nouvel aréna de moindre envergure.
Selon le nouveau maire, le conseil municipal précédent avait déjà entamé plusieurs démarches afin de déterminer ce qu'il adviendrait du Centre. Ses prédécesseurs en étaient venus à la conclusion qu'il était préférable de réaménager le Centre Marcel Dionne et d'ajouter une patinoire afin de subvenir à une augmentation de 52 % de la demande en heures de glace de 2006 à 2011.
« La Ville de Drummondville entend donner suite aux orientations prises en 2012 relativement à un réaménagement majeur du Centre Marcel-Dionne et à l'ajout d'une glace, et exclut définitivement la construction d'un nouvel amphithéâtre », a indiqué le maire.
Un investissement de 26 M$
Au cours des cinq prochaines années, Drummondville entend investir un total de 26 millions $ dans la mise à niveau et l'agrandissement de l'aréna de la rue Cockburn. Un premier 10 millions $ permettra de maintenir les actifs en bon état, tandis que l'autre 16 millions $ permettra de revoir le bâtiment de fond en comble.
Pour en arriver à un réaménagement fonctionnel et ainsi répondre aux nouvelles exigences à la fois de la Ligue de hockey junior majeur du Québec, il est prévu de transformer l'aréna du tout au tout, tant à l'extérieur qu'à l'intérieur.
« Le projet vise à répondre aux normes actuelles dans tous les domaines, notamment en ajoutant trois mètres de longueur à la surface actuelle, en plus de procurer aux Voltigeurs et au Service des loisirs des installations à la hauteur », a mentionné le maire Cusson.
Pour ce qui est du visiteur, on souhaite qu'il n'ait pas l'impression de visiter un vieil édifice rénové. L'intégration des ajouts devra ainsi se faire de façon harmonieuse et créer une nouvelle identité.
La construction du Centre Marcel-Dionne remonte à 1963. L'édifice a fait l'objet de travaux majeurs de réfection de 2,6 millions $ en 2008, alors que la dalle de béton avait été remplacée et que les espaces de restauration et les bureaux occupés par différentes organisations avaient été mis au goût du jour.
Pour ce qui est de la nouvelle glace, le conseil reconnaît que les besoins sont réels et qu'il en faudra une. Toutefois, ses coûts et son emplacement ne sont pas encore déterminés.