Le candidat venu d'ailleurs

Auprès de qui prenez-vous conseil au moment d'envisager un changement de carrière ? Si on vous le recommande peu, foncez-vous quand même ?
À pareille date l'an dernier, le député Luc Fortin ne songeait pas à être candidat dans Sherbrooke. Il a décidé de plonger quelques semaines avant le déclenchement de la campagne électorale même "si peu de gens trouvaient que c'était une bonne idée». Y compris Jean Charest, qui doutait de ses chances de gagner du fait qu'il n'était pas Estrien.
Retour sur une année acrobatique samedi dans La Tribune