Le candidat d'ON soutient Brompton

Le candidat d'Option nationale dans Saint-François Étienne Boudou-Laforce estime que le député sortant Réjean Hébert a « erré » dans le dossier de la réforme de la gouvernance municipale et qu'il comprend le mécontentement des citoyens de Brompton.
« Les Bromptonvillois n'ont pas été entendus et ont été traités avec peu de respect. Au final, l'arrondissement a été aboli sans leur consentement et M. Hébert s'en est fait complice de par son inaction dans le dossier », avance-t-il.
M. Boudou-Laforce a affirmé que des Bromptonvillois qu'il a rencontrés se sentent « floués » depuis que le conseil municipal a approuvé le projet de réforme de la gouvernance qui fait passer le statut de Brompton d'arrondissement à district. « Ils ne se sentent pas semblables à Sherbrooke et sentent qu'on les force, que ç'a été fait sans leur consentement réel », a-t-il dit. « Les gens veulent revenir sur cette décision. »
Le candidat a déclaré que les Bromptonvillois n'avaient pas à être traités comme des citoyens de seconde zone. « Ils ont le droit d'épouser leur pleine destinée en faisant valoir leurs convictions et valeurs. J'interpelle le ministre sortant à écouter la demande de défusion des Bromptonvillois et de ne pas céder aux chants des sirènes de la désinformation comme a pu le faire l'administration Sévigny », dit-il, dénonçant au passage la centralisation des pouvoirs au sein de Sherbrooke.
Campbell se prononce sur l'aéroport
Le candidat d'ON dans Sherbrooke Jean-Simon Campbell s'est pour sa part prononcé sur le dossier de l'aéroport de Sherbrooke, qui ne parvient toujours pas à obtenir la certification requise afin d'exploiter des vols commerciaux. « Il va de soi que la Ville de Sherbrooke n'aurait pas autant de difficulté à obtenir ce genre de certification dans un Québec indépendant. Notre ville serait plutôt considérée comme un pilier économique majeur et le gouvernement national n'aurait d'autres choix que celui de permettre des vols commerciaux », prétend-il.
M. Campbell a rencontré le maire de Sherbrooke jeudi pour faire le point sur plusieurs enjeux régionaux.