Le bureau Heenan Blaikie de Sherbrooke résiste à la tempête

Le cabinet Heenan Blaikie de Sherbrooke est en bonne santé financière et la poursuite de ses activités est loin d'être menacée, affirme Luc R. Borduas, associé au bureau d'avocats sherbrookois.
Me Borduas réagissait aux récentes révélations voulant que Heenan Blaikie, un des grands cabinets d'avocats au pays, soit en si graves difficultés financières qu'il doive procéder à des changements en profondeur pour éviter la faillite.
« La rentabilité du bureau de Sherbrooke n'a jamais été mise en cause. L'année 2013 a été excellente sur le plan financier, tout comme les années précédentes d'ailleurs », révèle Me Borduas assurant que le cabinet Heenan Blaikie de Sherbrooke poursuit normalement ses opérations. « C'est business as usual, comme on dit », souligne-t-il.
Comptant 25 professionnels et un total de 47 employés à Sherbrooke, Heenan Blaikie est le plus important cabinet d'avocats en ville. À l'échelle nationale, le cabinet compte plus de 500 avocats basés dans huit bureaux à travers le Canada, dont Montréal et Québec.
Présent à Sherbrooke depuis 1997, Heenan Blaikie se spécialise en droit du travail et de l'emploi, droit des affaires et en litige civil et commercial.
Il est encore trop tôt pour savoir si le cabinet sherbrookois envisage de fusionner avec un autre cabinet national. « On va attendre avant de se prononcer sur cette possibilité », relate la coordonnatrice des ressources humaines et de l'administration, Caroline Dufresne.
La Presse révélait mardi que le cabinet canadien Heenan Blaikie connaissait une pénurie persistante de contrats et qu'en 2013, par exemple, 75 avocats avaient facturé moins de 800 heures à leurs clients, soit 15 heures de travail par semaine, en moyenne.
« À Sherbrooke, ça n'existe pas des avocats qui facturent moins de 800 heures par an. Nos heures facturables sont dans les standards les plus élevés », certifie Me Borduas.
Si certains cabinets Heenan Blaikie ont connu de nombreux départs d'employés récemment, ce n'est pas le cas au bureau de Sherbrooke. « Notre taux de roulement est très faible. Si deux avocats ont quitté le bureau pour des raisons personnelles au cours de la dernière année, nous avons par ailleurs procédé à trois embauches. De plus, nous sommes présentement en période de recrutement », souligne la coordonnatrice des ressources humaines et de l'administration.
Anciennement situé au coin des rues King Ouest et Belvédère, le bureau de Sherbrooke a déménagé en octobre dans de nouveaux locaux à la Cité du Parc. Le cabinet occupe tout un étage de la bâtisse située au 95, boul. Jacques-Cartier Sud, soit une superficie de 22 500 pieds carrés.
Le cabinet canadien Heenan Blaikie compte toujours Jean Chrétien, l'ex-juge de la Cour suprême Michel Bastarache dans ses rangs et l'ancien premier ministre du Québec Pierre Marc Johnson. La firme jouit d'une grande notoriété au sein de la communauté juridique.