L'auto toujours au fond de la rivière Magog

Urgence-Environnement s'affaire toujours à retirer la voiture qui gît au fond de la rivière Magog après que deux jeunes se soient aventurés sur la glace à bord de celle-ci vendredi soir.
« C'est une question de sécurité : la glace n'est pas assez solide pour ancrer sécuritairement l'équipement nécessaire pour sortir le véhicule de l'eau », explique Daniel Messier, porte-parole pour Urgence-Environnement.
Les intervenants s'affairent donc à pomper de l'eau et à arroser la glace pour en augmenter l'épaisseur; la température froide leur donne d'ailleurs un bon coup de main en ce sens. En deux jours, ils ont réussi à ajouter environ trois pouces de glace sur le dessus de la rivière.
Le véhicule devrait pouvoir être sorti de l'eau au courant de la semaine.
Un remorqueur spécialisé est sur place pour passer le véhicule par le trou qui aura été aménagé dans la glace.
Aucune fuite d'hydrocarbure n'est à signaler.
Rappelons que les deux occupants du véhicule s'en étaient tirés avec une bonne frousse vendredi, ayant réussi à s'enfuir lorsque le véhicule avait commencé à s'enfoncer dans la glace.