L'Armée du Salut en quête de dons

Après avoir investi 50 000 $ dans ses installations culinaires du 112 Wellington Sud, l'Armée du Salut est à concocter un nouveau projet afin de répondre de façon plus précise aux besoins de sa clientèle en matière de nutrition : des cours de cuisine pour personnes seules à faible revenu. Pour ce faire, l'Armée du Salut fait appel à la générosité de la communauté sherbrookoise.
Selon le capitaine Claude Dagenais, responsable du Services communautaire et d'aide à la famille de Sherbrooke, les installations locales de l'Armée du Salut permettent actuellement de servir 80 repas trois fois par semaine, au coût de 0,50 $ par repas. Or, l'Armée du Salut vise maintenant à développer l'autonomie alimentaire parmi ses bénéficiaires.
« Nous souhaitons développer une cuisine collective adaptée à la réalité et aux besoins des personnes seules, et particulièrement auprès des hommes, indique M. Dagenais. Les hommes seuls ont tendance à acheter des repas préparés, ce qui n'est pas économique ni toujours bon pour leur santé. En leur montrant à cuisiner en fonction des spéciaux qu'on retrouve dans les circulaires, on pense qu'ils pourront mieux s'en sortir. »
Afin de voir le jour, le projet nécessite un investissement de départ de 4000 $, selon M. Dagenais.
Les personnes intéressées à contribuer sont invitées à consulter le site Internet de l'organisme au : www.armeedusalut-quebec.ca