L'air pollué menace nos artères

Depuis longtemps, il est admis qu'une mauvaise qualité de l'air provoque des troubles respiratoires. Mais le cardiologue québécois François Reeves va plus loin : la pollution de l'air cause aussi des infarctus.
« La pollution atmosphérique tuerait jusqu'à 20 000 Canadiens, la plupart par accident cardiovasculaire», soutient ce professeur agrégé à l'Université de Montréal et neveu de l'astrophysicien réputé Hubert Reeves.
Ce médecin a fait cette découverte après avoir épluché quelque 500 études sur les causes des maladies cardiaques et sur l'environnement dans différentes parties du monde. Il fut lui-même stupéfait de constater que dans les pays pollués comme la Russie ou la Chine, les risques de crise cardiaque sont dix fois plus élevés qu'en France ou en Suisse.
« L'industrialisation a intoxiqué nos artères », résume-t-il.
Texte complet dans La Tribune de jeudi.