Lac-Mégantic: un train de la CMQ en infraction

La Central Maine & Quebec Railway (CMQ) ne roule depuis que quelques semaines et, déjà, elle doit répondre d'un manquement à une procédure de sécurité à Lac-Mégantic.
Un vidéo mis en ligne sur Youtube la semaine dernière montre le train de CMQ approcher à basse vitesse du passage à niveau de la rue Dollard, en bordure de la zone rouge, sans siffler pour signaler son approche. L'employé à l'avant de la locomotive, voyant qu'il est filmé, prend même la peine d'envoyer la main à la caméra!
Cette façon de circuler contreviendrait au Règlement d'exploitation ferroviaire du Canada qui, pour des motifs de sécurité, oblige les trains à utiliser le sifflet lorsqu'ils croisent une route. Lors de sa présentation aux citoyens de Lac-Mégantic le 29 mai dernier, le président de CMQ John Giles s'était pourtant fait le porte-étendard de ceux qui militaient pour une sécurité accrue sur la voie ferrée de la région.
Mis au courant de la situation, les dirigeants de CMQ n'ont pas tardé à réagir. Ils ont envoyé un mémo à tous leurs employés au Canada et aux États-Unis pour leur rappeler la procédure à suivre aux passages à niveau.
«Le conducteur n'a pas respecté les normes, observe le porte-parole de CMQ Daniel Matte. Cette situation n'est pas acceptable.»
Il indique que, comme le passage à niveau en question est toujours défectueux, l'employé aurait dû utiliser le sifflet en guise de signalement, descendre de la locomotive et faire une inspection visuelle de la voie avant de traverser la route.
Formation
«Tout le monde a eu une formation le 8 juillet au siège social dans la compagnie dans le Maine, notamment sur la procédure à suivre aux passages à niveau», assure Daniel Matte.
Les trains de CMQ peuvent passer jusqu'à deux fois par jour à Lac-Mégantic, entre 12 et 18 h d'intervalle. Plusieurs citoyens se sont plaints à la Ville des sifflements du train, particulièrement durant la nuit, en raison des mauvais souvenirs que cela leur évoque.
Bien que la Loi sur la sécurité ferroviaire permette à une municipalité de faire des démarches auprès de la compagnie de chemin de fer pour la cessation de l'utilisation du sifflet, il est peu probable que la Ville de Lac-Mégantic puisse obtenir un tel changement à la procédure usuelle.
En effet, selon Daniel Matte, la signalisation du passage à niveau au centre-ville de Lac-Mégantic sera régularisée d'ici la fin de l'année 2014 lors des travaux de CMQ sur la voie ferrée, mais l'absence de barrières empêche la compagnie d'abandonner l'utilisation du sifflet à cet endroit.
Les coûts inhérents à un système de barrières automatisées seraient trop élevés pour qu'une modification soit envisagée