Stéphane Bergeron

Lac-Mégantic: Ottawa déplafonne son aide, annonce le gouvernement québécois

Le gouvernement fédéral a accepté de déplafonner son engagement financier pour défrayer les coûts de décontamination et reconstruction à Lac-Mégantic, à la suite de la catastrophe ferroviaire qui a fait 47 morts, ont annoncé mardi deux ministres.
Le ministre de la Sécurité publique Stéphane Bergeron a déclaré qu'à la suite de négociations, le gouvernement québécois a apposé sa signature sur un accord qui précise les responsabilités financières.
Le ministre des Affaires intergouvernementales canadiennes Alexandre Cloutier a expliqué que les discussions ont forcé le gouvernement fédéral à renoncer à limiter son engagement.
M. Cloutier a affirmé qu'Ottawa souhaitait soustraire certaines sommes au partage égal des coûts avec le gouvernement québécois.
M. Bergeron a expliqué que de cette façon, le gouvernement fédéral aurait payé moins que les 50 pour cent prévus dans le cas de catastrophes semblables.
Selon le ministre de la Sécurité publique, les négociations ont été ardues avec Ottawa.
«Il était plus que normal qu'on en vienne à cette entente de 50-50 pour les dépenses», a-t-il dit.