Lac-Mégantic: les effectifs baissent chez les pompiers

Alors que les experts effectuent la caractérisation des sols, une analyse environnementale très attendue par la Municipalité de Lac-Mégantic et ses citoyens, les pompiers eux continuent de cumuler les données en mesurant le taux de toxicité à l'intérieur des bâtiments.
Moins de pompiers travailleront d'ailleurs au retrait des 5 630 000 litres de pétrole ayant été brûlés ou déversés dans l'environnement à la suite du déraillement de train à Lac-Mégantic.
Le jour, on retrouve désormais 40 pompiers plutôt que 60. Et ce nombre continuera de diminuer de semaine en semaine puisque leur soutien est de moins en moins requis par la Sûreté du Québec et les experts.
 
Texte complet dans La Tribune de mercredi.
Abonnement à la version électronique: