Lac-Mégantic: 12 M$ investis dans le secteur Fatima

En investissant 12 millions $ pour construire un nouveau supermarché Metro Plus dans le quartier Fatima, le géant de l'alimentation lance ni plus ni moins les travaux qui donneront naissance au nouveau centre-ville de Lac-Mégantic.
Et Metro n'est pas le seul à y croire puisque la Société des alcools du Québec a annoncé hier qu'elle aménagerait elle aussi dans ce secteur d'ici la fin de l'année, dans un local adjacent au Metro Plus, de même que la Banque Nationale.
« Ils changeront à jamais la configuration de notre ville, marquée par une des pires tragédies ferroviaires de l'histoire, s'est exclamée la mairesse de Lac-Mégantic Colette Roy Laroche. Aujourd'hui marque le début d'une ère nouvelle pour le quartier Fatima! »
Plusieurs employés et associés de Metro s'étaient d'ailleurs déplacés au point de presse hebdomadaire de la Ville, hier après-midi, pour entendre la bonne nouvelle et peut-être aussi découvrir l'allure de leur nouveau magasin. Ils sont au chômage depuis plus de sept mois maintenant. Et avaient le sourire aux lèvres hier.
« Tous les jours, peu importe où je vais, je me fais demander quand est-ce que votre magasin va rouvrir ? Quand est-ce qu'on va ravoir notre Metro? relate l'associé principal Philippe Valiquette. Les gens ont hâte de retrouver leurs habitudes. Ils ont hâte de retrouver leur vie. »
Ce sera donc à la mi-octobre pour Metro, quelque 13 mois après la catastrophe ferroviaire qui nécessite ce grand chambardement à Lac-Mégantic.
Pour faire place au Metro Plus, plus grand que le Metro de la rue Frontenac mis hors d'usage depuis la tragédie du 6 juillet dernier, neuf bâtiments résidentiels et commerciaux devront être démolis, dont l'église Notre-Dame-de-Fatima, officiellement fermée depuis le 22 septembre, mais qui était à vendre depuis plus d'un an.
 Ces bâtiments ont tous été acquis par des ententes de gré à gré entre les propriétaires et Metro.
« Nous sommes conscients que plusieurs citoyens ont dû vivre et vivent encore de nombreux bouleversements en raison des choix difficiles que nous avons dû faire pour recréer un pôle économique et commercial dynamique, a dit à ce propos Mme Roy Laroche. Le conseil municipal a toujours eu à coeur d'accompagner les résidants dans cette transition. Nous avons le désir de revitaliser votre quartier. C'est ensemble que nous devons nous tourner vers l'avenir. »
Les travaux de démolition commenceront la première semaine de mars et se poursuivront jusqu'à la mi-avril. La construction du supermarché suivra pour une ouverture à la mi-octobre. Metro prévoit réembaucher quelque 100 employés.
« Metro est présent depuis 1983 dans la région et nous comptons y demeurer encore longtemps », a insisté Luigi Camardo, la directeur du développement immobilier chez Metro.
Deux autres commerces
Même si elle a pu rouvrir ses portes dès le 9 décembre dans les condos commerciaux nouvellement construits sur la rue Papineau, la SAQ prévoit elle aussi aménager dans le quartier Fatima avant la fin de 2014, avec un bail de 10 ans.
Les condos commerciaux étaient une solution temporaire, a expliqué le directeur des transactions immobilières de la SAQ, Régent Martin, qui voit d'un bon oeil la complémentarité de l'offre commerciale entre le supermarché et la société d'État.
Enfin, la Banque Nationale fait elle aussi le pari du quartier Fatima. « Une nouvelle succursale de la Banque y verra le jour et regroupera tous nos services bancaires et de conseil, a dit la vice-présidente régionale Estrie/Amiante Carole Girardin. Le projet annoncé aujourd'hui en est un d'avenir, de confiance et nous sommes très heureux d'en faire partie. »
Il s'agissait hier d'une première vague d'annonces commerciales pour le secteur Fatima. Des négociations sont en cours avec d'autres commerçants, dont la pharmacie Jean Coutu, et des offres d'achat sont sur la table pour d'autres propriétés de la zone formée par les rues Salaberry, Lévis et Carillon.