La Ville met ses drapeaux en berne

À l'instar des autres membres de l'Union des municipalités du Québec (UMQ), la Ville de Sherbrooke a décidé de mettre ses drapeaux en berne devant l'hôtel de ville jusqu'à midi le 7 juillet, en commémoration de la tragédie de Lac-Mégantic et en mémoire de ses victimes.
Tous les Sherbrookois ont été touchés par cet événement ayant fait 47 victimes, mentionne-t-on dans un communiqué.
Dès les premières heures du déraillement, Sherbrooke est venue en aide à la municipalité voisine par l'entremise de son Service de protection contre les incendies, mentionne le maire Bernard Sévigny.
Un peu plus de 130 employés de divers services de la Ville de Sherbrooke sont allés prêter main forte à leurs collègues de Lac-Mégantic au cours des semaines qui ont suivi la tragédie.
La Ville de Magog a aussi mis ses drapeaux en berne.
Plus tôt cette semaine, l'UMQ a demandé à ses membres d'abaisser leurs drapeaux en signe d'appui à la Ville de Lac-Mégantic.