La Traversée ne craint pas un autre déficit

Les dirigeants de la Traversée internationale du lac Memphrémagog sont sortis satisfaits d'une rencontre avec les Amis de la Traversée, un groupe de personnes du milieu qui supportent l'événement magogois au plan financier.
La Traversée du lac Memphrémagog avait convoqué les Amis de la Traversée à une assemblée d'information tenue plus tôt cette semaine. L'objectif de la rencontre était d'informer le groupe d'endosseurs des orientations prises en vue de la prochaine édition de l'événement.
Moins de dix Amis de la Traversée ont pris part à la rencontre. Pourtant, le groupe est composé de plus de 50 personnes. Cette faible participation ne semble cependant pas avoir inquiété les dirigeants de la Traversée du lac.
« Quand on a présenté le bilan, les gens présents à la rencontre ont été surpris un peu, relate le président de l'événement, Jean-Luc Boisvert. Mais, à la fin, ils nous ont serré la main. Ils ont vu qu'on avait un plan sérieux pour l'avenir. Leur réaction a été très bonne. »
Les éditions 2012 et 2013 de l'événement se sont respectivement soldées par des déficits de 60 000 et 30 000 $. Les Amis de la Traversée ont pour leur part endossé l'organisation pour une somme avoisinant 90 000 $.
Lorsqu'on lui parle des finances de son organisation, Jean-Luc Boisvert se fait rassurant. Il est persuadé que la prochaine édition ne sera pas déficitaire. Il laisse entendre que les efforts en vue de dénicher des commanditaires devraient donner de bons résultats.
Le nouveau directeur général de la Traversée, Patrick Mahony, mentionne pour sa part que les « prévisions budgétaires pour 2014 ont été entièrement revues. On a fait des coupes parfois sévères dans le budget. Et nos prévisions de revenus sont très réalistes. On les a produites en envisageant les pires scénarios de météo et de fréquentation. »
Cela dit, en coulisse, des Amis de la Traversée admettent avoir des doutes quant à la stratégie adoptée pour relancer le rendez-vous annuel. Quelques-uns envisagent de retirer leur soutien à l'organisation.
Malgré un budget en baisse, Patrick Mahony souhaite que l'événement puisse être encore plus attirant que par le passé, tant pour les amateurs de sport que pour les gens à la recherche d'activités culturelles.
Pour attirer plus de gens, on entend ajouter des épreuves de natation en eau libre et opérer une transformation du site de l'événement afin qu'il « traduise mieux le caractère international » de la Traversée du lac Memphrémagog.
En ce qui concerne les spectacles musicaux, Patrick Mahony estime qu'ils ont toujours leur place. « La portion culturelle peut servir à inciter les amateurs de natation à s'inscrire à nos épreuves. Il faut aussi penser à cette clientèle en élaborant cette partie de la programmation », explique-t-il.
Des frais d'accès seront à nouveau exigés aux personnes qui entreront sur le site de la Traversée durant l'édition 2014. Toutefois, le tarif pour les adultes passera de huit à cinq dollars afin d'accroître l'accessibilité aux activités. Ce sera toujours gratuit pour les enfants.