La Traversée du lac Memphrémagog évite la faillite

La Traversée internationale du lac Memphrémagog évite la faillite. Grâce à une entente avec ses créanciers, l'événement sportif et culturel tiendra comme prévu sa prochaine édition plus tard cet été. L'assemblée des créanciers de la Traversée du lac s'est déroulée vendredi matin à Sherbrooke. La rencontre a été très brève. Tous les créanciers qui se sont prononcés sur la proposition d'entente ont voté en faveur de celle-ci.
Les créanciers ne toucheront cependant qu'une petite partie des sommes que leur devait l'événement. En fait, la Traversée remettra 15 000 $ au total à ses créanciers, dont la Caisse Desjardins du Lac-Memphrémagog, les Productions du Palais et Endurance aventure. La dette accumulée par l'organisation s'élevait à plus de 150 000 $.
Au cours des prochains jours, l'avocat Alain Thivierge soumettra l'entente intervenue au tribunal. Il est tout à fait confiant qu'elle sera acceptée. L'événement aura cinq jours pour payer ses créanciers une fois l'approbation finale accordée.
«J'ai l'impression que ce sera une des plus belles éditions de la Traversée qu'on aura cet été, lance M. Thivierge, lui qui s'est joint à l'organisation récemment. La nouvelle équipe qui a pris les commandes de l'événement a tellement mis d'efforts. Elle a abattu un travail colossal.»
Si la Traversée sait exactement à quoi s'en tenir au plan financier, les Amis de la Traversée demeurent pour leur part dans l'expectative. Ce regroupement d'individus avait agi à titre d'endosseur pour une marge de crédit obtenue par l'événement auprès de la Caisse Desjardins du Lac-Memphrémagog il y a quelques années.
Malgré l'entente avec les créanciers, la Caisse du Lac-Memphrémagog est toujours en mesure de réclamer des dizaines de milliers de dollars aux Amis de la Traversée étant donné que ces derniers avaient accepté de jouer le rôle d'endosseur.
«L'endossement de la marge de crédit est encore en vigueur, confirme le directeur général de la Caisse du Lac-Memphrémagog, Jean-Luc Dasté. On n'a pas l'intention d'effacer la somme due. Quand on signe un endossement, on sait à quoi s'attendre.»
Cela dit, la Caisse du Lac-Memphrémagog demeure une alliée de l'événement annuel. À preuve, elle lui a attribué une commandite de 10 000 $ en vue de sa prochaine édition.
«On reste convaincu que c'est un événement important pour la région de Magog, affirme Jean-Luc Dasté. Surtout que Magog essaie de se positionner comme destination de choix pour le tourisme sportif.»