Réal Bossé (Nick Berrof) et Claude Legault (Ben Chartier) patrouillent ensemble dans 19-2.

La télésérie 19-2 fait jaser au quartier général

Le premier épisode de la télésérie 19-2 a fait beaucoup jaser, mardi matin, dans les quartiers du Service de police de Sherbrooke (SPS). « C'est le genre d'événement auquel on ne veut jamais assister », commente le porte-parole du SPS, Martin Carrier.
Martin Carrier
Avant même sa diffusion à Radio-Canada, le premier épisode de la deuxième saison de la télésérie a fait couler de l'encre : environ un mois après la tuerie de Newtown, la télésérie policière est revenue en ondes avec une fusillade dans une école.
Et au lendemain de sa diffusion lundi soir, l'épisode a continué de faire jaser. « Ça a été le gros sujet de discussion », souligne l'agent Carrier.
Les policiers ont beau avoir reçu plusieurs formations, « le côté humain » embarque dans de tels événements, indique le porte-parole du SPS.
C'est sans compter que la diffusion de la télésérie a généré beaucoup de commentaires sur les médias sociaux comme Facebook et Twitter.
Texte complet dans La Tribune de mercredi.
Abonnement à la version électronique: