La super-poutre touristique

Pour s'occuper de tourisme, Destination Sherbrooke a deux fois plus de personnel que Sherbrooke Innopole qui, pourtant, a charge de stimuler les projets dans toutes les autres sphères économiques. Les deux organismes reçoivent pratiquement les mêmes montants de la Ville. Ça donne à penser que les efforts dans le tourisme sont disproportionnés.
Quand on accroche des revenus aux dépenses, comme on le fait pour Hydro-Sherbrooke, le portrait change. Ça donne soudainement à Destination Sherbrooke une image de PME.
À lire dans La Tribune de samedi.