La prière et le recueillement

Contrairement aux injonctions provisoires émises durant les grèves étudiantes et qui sont plus ou moins respectées, la Cour suprême a tranché sur le fond le débat sur la prière avant les séances des conseils municipaux.
Lors d'une entrevue radiophonique, jeudi matin, le maire de Coaticook, Bertrand Lamoureux, a manifesté son intention de maintenir la tradition de la prière dans sa ville. Quelques heures plus tard, il se montrait plus soumis : «je prierai silencieusement », a-t-il nuancé.
 À lire dans La Tribune de vendredi.