La présence policière a aidé au record de Nez rouge

L'Opération Nez rouge du grand Sherbrooke peut dire mission accomplie avec plus de 5890 raccompagnements. L'objectif de l'organisation était de raccompagner 5000 personnes, alors les résultats dépassent les espérances. En 2011, ce sont 4989 personnes qui avaient été ramenés bon port.
Marie-Ève Dugas
«Nous sommes vraiment satisfaits de ces résultats. C'est certain que la collaboration avec le Service de police de Sherbrooke nous aide beaucoup. Lorsque des véhicules de patrouille se trouvent à proximité d'un endroit, nous recevons plus d'appels», explique la coordonnatrice d'Opération Nez rouge à Sherbrooke, Marie-Ève Dugas.
Lors de la première fin de semaine complète de décembre, treize conducteurs avaient été arrêtés lors de barrages routiers pour le contrôle de l'alcool au volant. Un barrage du SPS effectué dans la nuit du 8 au 9 décembre à l'intersection des rues Richmond et King Ouest avait permis d'intercepter cinq personnes.
«Les interventions policières, mais aussi l'efficacité de nos bénévoles peuvent expliquer notre succès en 2012. Plus de 1018 personnes pour 2402 présences bénévoles ont effectué les soirées de raccompagnements. Il y aussi notre présence sur les médias sociaux qui a permis d'accroître notre visibilité», mentionne Marie-Ève Dugas.
Texte complet dans La Tribune de vendredi.
Abonnement à la version électronique: