Les Estriens doivent composer avec la première vrai tempête de l'hiver.

La première tempête de neige frappe l'Estrie (Video)

La première véritable chute de neige de l'hiver en Estrie, avec des allures de tempête selon les secteurs, aura été généreuse : d'ici la fin de la journée de vendredi, elle aura laissé en fonction des endroits du vaste territoire régional de 30 à 40 cm de blancs flocons.
À Environnement Canada, le météorologue René Héroux faisait jeudi référence à des scénarios différents, selon l'endroit où on se trouvait. Par exemple, avec des vents d'environ 20 km/h et une visibilité relativement bonne à Sherbrooke, c'était bien différent qu'en allant vers Drummondville, avec des bourrasques jusqu'à 60 km/h. Là, c'est une tempête hivernale qui a frappé.
N'empêche, contrairement aux deux autres épisodes en décembre, la neige a vraiment neigé en Estrie et ne s'est pas transfomée en pluie dès les premiers flocons tombés. « Maintenant, on peut dire que l'hiver est vraiment installé. Il n'est prévu aucun redoux aussi loin que je puisse voir sur nos cartes. Les amateurs de neige et de plein air pourront en profiter. Pour les pelleteurs, ce sera mieux qu'une neige lourde et mouillée comme l'Estrie a connu ces dernières semaines par rapport au reste du Québec», a aussi confié M. Héroux.
Texte complet dans La Tribune de vendredi.