L'opération policiere a eu lieu sur la rue King Ouest, près de Jacques-Cartier.

La police intercepte des Hells Angels

Une opération de contrôle fortuite envers des membres en règle des Hells Angels et certains sympathisants s'est déroulée mercredi à Sherbrooke.
Près d'une quinzaine de constats d'infraction au Code de la sécurité routière (CSR) ont été donnés aux sept motards qui déambulaient en groupe dans les rues de Sherbrooke.
Pendant plus d'une heure, les patrouilleurs, mais aussi les enquêteurs et du service de renseignements du Service de police de Sherbrooke, ont procédé à de multiples vérifications près de la très achalandée intersection de la rue King Ouest et du boulevard Jacques-Cartier.
«Nous avons procédé à plusieurs vérifications d'usage concernant ces individus. Les inspections de leurs motos ont permis de remettre plusieurs constants d'infraction notamment concernant les modifications apportées. Nous avons fait des vérifications sur le plan des systèmes d'échappement et de leurs contrats d'assurance», explique le porte-parole du Service de police de Sherbrooke, Martin Carrier.
Le groupe était composé de deux membres en règle des Hells Angels, un «prospect» des Hells Angels, deux «hang aroud» des Red Devils, un membre en Deimo's Crew ainsi qu'un «stricker» du même groupe lié aux Hells Angels.
Les Red Devils et les Deimo's Crew sont deux groupes de support des Hells Angels.
«Nous n'avons pas d'information concernant leur itinéraire à Sherbrooke. Les patrouilleurs les ont entendus avant de les voir. Le bruit de leurs motos était assourdissant», indique le porte-parole du SPS.