La police frappe un réseau lié aux Hells de Sherbrooke (vidéo)

Cinq personnes qui auraient des liens avec les Hells Angels de l'Ontario et de Sherbrooke ont été arrêtées mercredi à la suite du démantèlement d'un réseau qui serait impliqué dans le trafic de stupéfiants dans la région de Granby.
L'Escouade régionale mixte de l'Estrie de la Sûreté du Québec a mené sept perquisitions.
Les policiers ont mis la main sur trois véhicules, environ 50 grammes de cocaïne, 100 comprimés de ce qui semble être de la méthamphétamine, une vingtaine de comprimés de ce qui pourrait être un dérivé de morphine, plusieurs téléphones cellulaires et de l'argent, a indiqué la SQ.
Les suspects devraient faire face à des accusations de trafic de stupéfiants et de possession aux fins de trafic, notamment.
L'enquête s'est amorcée récemment grâce à de l'information reçue du public. Des membres des services de police municipaux de Sherbrooke, Granby, Magog et Bromont ont aussi participé à l'opération.
Texte complet dans La Tribune de jeudi.
Texte Abonnement à la version électronique: