La pire route au Québec sera-t-elle estrienne?

Votre route ou rue est pleine de trous? L'enchaînement de nids-de-poule fait que le tronçon ressemble à un véritable champ de mines?
Elle pourrait se retrouver dans le palmarès des pires routes au Québec que veut compiler pour la première fois le CAA-Québec.
Les citoyens de toutes les régions peuvent dès maintenant faire entendre leur voix à piresroutes-caaquebec.com pour signaler les routes ou les tronçons, qui, selon eux, sont les pires de la province. On peut aussi s'y rendre afin de voter pour l'un d'entre eux.
À la fin de mai, CAA-Québec publiera « le top 10 des pires routes du Québec » et utilisera ce palmarès des infrastructures routières les plus déficientes afin de sensibiliser les autorités à réparer et à entretenir ces chaussées.
Pour CAA-Québec, c'est avant tout une manière ludique de donner une voix à la population.
Jusqu'au 24 mai prochain, les gens peuvent voter sur le site piresroutes-caaquebec.com. Ils peuvent localiser « leur » pire route de façon simple et rapide sur une carte géographique et remplir un court formulaire d'identification. Les internautes peuvent également voter pour une route déjà inscrite. Des restrictions s'appliquent cependant, mentionne un communiqué de presse.
À la suite des résultats obtenus, CAA-Québec fera connaître, aux autorités responsables, locales et provinciales, le nom des routes figurant sur son palmarès; il informera ensuite les citoyens, sur son site web et par l'entremise des médias sociaux, des suivis effectués.
Le CAA-Québec fait remarquer que les sommes allouées à la réfection et à l'entretien du réseau routier dans le Plan québécois des infrastructures 2015-2025 se chiffrent à quelque 16,7 milliards $.
L'organisme rappelle également que son outil Info problèmes routiers a permis de recueillir plus de 25 000 signalements à ce jour.