Vicki May Hamm

La mairesse de Magog pourrait témoigner devant le Congrès américain

Les maires de Lac-Mégantic, de Sherbrooke et de Magog ont eu des échanges avec des élus américains afin d'obliger Washington à renforcer la sécurité du transport ferroviaire.
Selon le journal Le Devoir, la mairesse de Magog, Vicki May Hamm, pourrait à aller témoigner au Congrès américain à Washington en mars. Elle se trouvera déjà dans la capitale américaine pour une rencontre de la Coalition transfrontalière pour la sécurité ferroviaire, qui regroupe des élus du Canada et des Etats-Unis, ajoute le quotidien montréalais.
Rappelons que le regroupement a été créé par l'Union des municipalités du Québec (UMQ) en collaboration avec la coalition des municipalités du grand Chicago dans la foulée de la tragédie de Lac-Mégantic.
La mairesse de Lac-Mégantic, Colette Roy Laroche, sera aussi présente à Washington en mars, a-t-elle soutenu mardi.
Le Devoir ajoute que des maires de la région de Chicago ont écrit à un comité du Congrès qui étudie la sécurité du transport pétrolier par train. On lui demande de faire témoigner des élus québécois qui ont été affectés par la tragédie de l'été dernier.
Le déraillement du 6 juillet a fait 47 morts. Depuis, d'autres événements impliquant des trains transportant du pétrole ont eu lieu ici au Canada et aux États-Unis.
Texte complet dans La Tribune de mercredi.
Abonnement à la version électronique: