Lisa Raitt

La lettre à la ministre Raitt n'a pas encore été mise à la poste

La ministre des Transports Lisa Raitt n'a pas encore lu la lettre que 14 représentants de municipalités de la région lui ont écrite au sujet de la désignation pour l'aéroport de Sherbrooke pour la simple raison qu'elle n'est pas encore partie pour Ottawa.
La météo ne permettait pas le 11 décembre dernier que tous les signataires puissent être de la conférence de presse annonçant ce mouvement concerté en faveur du changement de statut de l'aéroport régional.
On a donc dû prendre des mesures pour obtenir leur signature à apposer au bas de la lettre, explique Olivier Dickson, attaché politique au cabinet de la mairie de Sherbrooke.
«Pour ce genre de document officiel, nous préférons avoir la vraie signature de la personne. Comme il y a eu la période des Fêtes et comme ce n'est pas toutes les personnes qui nous manquaient qui demeurent près de Sherbrooke, ça a pris un certain temps avant d'avoir toutes les signatures», explique M. Dickson.
«Il nous reste que quelques signatures à obtenir. La lettre va partir dans les prochains jours.»
Texte complet dans La Tribune de vendredi.
Abonnement à la version électronique: