La gratitude et les reproches

La mairesse de Lac-Mégantic, Colette Roy Laroche, a été couverte d'éloges pleinement mérités pour son leadership suite à la catastrophe ferroviaire de l'été 2013. Mais elle a aussi été exposée à la critique.
« Quand je me plaçais à la place de citoyens mécontents, j'arrivais à comprendre leur réaction. Par contre, ça m'a fait mal qu'on me reproche de  ne pas avoir quitté la mairie pour prendre soin de mon mari malade.  Des gens m'ont jugée sans savoir », raconte-t-elle.
À lire dans La Tribune de mercredi.