La course aux bonbons

Chassez le naturel et il revient au galop. Après avoir débattu sur la pertinence de présenter un spectacle country à la Place Nikitotek l'été prochain, les élus sherbrookois participeront à compter de lundi au rodéo de l'hôtel de ville sur la réforme de la gouvernance.
Ça ruait déjà dans les brancards avant les fêtes et voilà que le conseiller Jean-François Rouleau en remet : il prône une ville sans arrondissement, avec seulement 12 élus et sans les primes de fonctions devenues, selon lui, « une course aux bonbons»
    À lire dans La Tribune de samedi.